Vivre à Saigon‎ > ‎

Infos pratiques

Pour faciliter votre arrivée au Vietnam, quelques infos pratiques qui vous éviteront des surprises, surtout pour ceux qui doivent se débrouiller seuls, ou pour qui c’est la première expatriation …. 


Consulat Français

http://www.consulfrance-hcm.org
 

Visa

Pour les visas touristiques, obtenus à l’aéroport : munissez-vous de USD ou de VND.

Circuler




Une épreuve au départ... lancez-vous !

Prenez un plan (à acheter dans les librairies, notamment Fahasa).

Avantage ici : les adresses se trouvent sur chaque devanture, les noms de rues sont à chaque coin de rue MAIS attention aux numéros ! Il ne se suivent pas forcément, il y a des sous-numéros (repérés avec des : /) qui se situent souvent dans des ruelles (hem), parfois reprennent à zéro en cours de rue...

Pour les voitures individuelles, sachez qu’il est très difficile de se garer et les chauffeurs doivent souvent tourner en vous attendant. Dans le centre-ville, il y a quelques parkings souterrains. En revanche, vous trouverez de nombreux parkings pour les motos.

Taxi

Très pratique, partout. Trois compagnies recommandées :

Mai Linh : http://mailinh.vn/

Vinasun Taxi : http://www.vinasuntaxi.com/

Vina Taxi : http://vinataxi.vn/en/

  • Attention aux copycats !
  • Ayez toujours votre adresse de destination écrite avec vous, pour pouvoir la montrer au chauffeur.
  • Il n’y a pas de majoration de nuit, de week-end ou de jours fériés mais tous les taxis ne pratiquent pas les mêmes tarifs. Ceux-ci sont indiqués sur la portière : prise en charge puis km (attention de lire s’il s’agit de prix au km ou pour 800 m par exemple).
  • A l’aéroport : quand vous sortez de l’aéroport (Arrivées Internationales), sur le trottoir, dirigez-vous tout au fond a gauche. Vous trouverez les taxis Mai Linh et Vinasun, tous équipes de compteurs. Attention : les taxis n'acceptent que la monnaie locale (VND). Une petite surcharge vous sera demandée à l’arrivée par le chauffeur.

Bus locaux

Les arrêts se font parfois au milieu d’une 4 voies, attention aux traversées !

Train

Il existe une seule ligne qui traverse le Vietnam du Nord au Sud. N’hésitez pas à acheter des billets en 1ere classe.

Vélo

Sympa pour les petits trajets, les petites courses. Une bonne marque locale : Martin.


Le xe-ôm/mototaxi

Il existe des mototaxis (xe-ôm) partout. Négociez votre course à l'avance.

Le scooter

Pour les personnes n’ayant pas l’habitude, faites attention. Habituez-vous tout d’abord dans un quartier calme et repérez les trajets.

  • N'oubliez pas de vous assurer.
  • Ne roulez pas sans casque (obligatoire). 
  • Faites-vous faire votre permis vietnamien (voir ci-dessous), le permis international n’étant pas valable ici.

Démarches pour obtenir le permis de conduire vietnamien

1)    Se rendre au Service de la Circulation sis 252 rue LY Chinh Thang District 3 HCMC pour y retirer un formulaire de demande de changement de permis.

2)    Parallèlement, faire traduire le permis de conduire français au 20 Tran Cao Van district 1 HCMC. NB : il n’est plus nécessaire de faire certifier conforme la copie du permis.

3)    Une fois la traduction du permis faite, retourner au Service de la Circulation - Guichet 3  pour y déposer le dossier :

Détail des pièces à fournir :

- formulaire de demande de changement du permis  dûment rempli et signé. Ne pas oublier d’y apposer une photo de 2X3 cm. - traduction du permis en vietnamien

- photocopie du permis de conduire et du passeport- 3 photos d’identité collées au bas d’une feuille vierge ²²Surtout penser à emmener  les documents originaux (passeport et permis de conduire français)

4)    Ensuite se rendre au guichet 5 pour régler les  frais liés à la délivrance du permis.

5)    Retourner au guichet 3 pour se faire remettre un reçu  sur lequel figure la date de retrait du permis  (généralement une semaine après la date de dépôt du dossier)

 

Se loger

Deux agences immobilières sont assez connues :

http://www.thenest-vietnam.com
http://www.snap.com.vn

Enregistrement

En tant que locataire vous devez fournir au propriétaire votre passeport avec visa en cours pour une inscription sur le « carnet rouge ».

Abonnements TV et téléphone

Plusieurs sociétés existent pour les abonnements téléphone, TV, internet. C’est le propriétaire qui est abonné et c’est son nom qui apparaît sur les factures. Assurez-vous que vous avez les chaines que vous souhaitez (TV5 Monde, par exemple).

Le forfait téléphone fixe ne dispose pas forcément d’une liaison avec l’international. Si vous la souhaitez, demandez-la.

Paiement des factures

Tous les abonnements sont au nom de votre propriétaire (eau, électricité, ...).

Soit c'est lui qui paye les factures et vous le remboursez, soit vous payez directement. Attention, il y a eu des cas de faux employés de compagnies électricité passant chez les maisons pour se faire payer.

Consulat

Dès que vous avez une adresse au Vietnam, inscrivez-vous sur le registre des français à l’étranger au Consulat.

 

Pompiers

Sachez que les pompiers ne se déplacent pas gratuitement. Si vous les appelez, soyez prêts à négocier l’intervention !

Assurances

Nous ne sommes pas en France. Hormis l’école française, personne ne vous en demande en tous cas explicitement.

Assurance scolaire

Le lycée français prend depuis la rentrée 2013-2014 une assurance scolaire pour chacun des élèves, vous n’avez pas besoin de le faire. Le transporteur de bus scolaire UNIKA fait de même. Cependant, votre enfant ne sera pas couvert en responsabilité civile sur le trottoir en attendant le bus par exemple, s’il a un accident de vélo ou au cours de ses activités extra-scolaires ou en provoque.

Si votre enfant est dans une école anglophone (ou autre), renseignez-vous. Si l’assurance scolaire n’existe pas, vous pouvez en souscrire une quand même (recommandé).

N’hésitez donc pas à en prendre une. Vous pouvez grouper le tout avec votre assurance habitation et celle aussi de votre maid.

Attention, ces assurances ne sont pas valables pour la France. Pensez-y notamment si vous envoyez vos enfants en colo.

-Assurance habitation

-Assurance rapatriement

Pensez-y... Le consulat ne rapatrie pas gratuitement.

-Assurance maladie

Faites attention à votre contrat : voir si vous pouvez être soigné dans un des hôpitaux type Singapour ou Bangkok... 

Déménagement

Les déménageurs internationaux maîtrisent les règlementations internationales du déménagement et se chargeront elles-mêmes des formalités douanières à votre place.

 AGS Four Winds ( interlocuteurs parlant français)

Email : ags-vietnam@agsfourwinds.com
www.agsfourwinds.com

HO CHI MINH CITY : 5th floor, Lafayette de Saigon, 8A Phung Khac Khoan, District 1

Tel: +84 (0) 8 35 21 00 71

HANOI : 41A Ly Thai To Street, Hoan Kiem District

Tel: +84 (0) 4 39 38 87 62

 Asian Tigers

Email : eddy.azzoulay@asiantigers.vietnam.com

www.asiantigers-mobility.com

Tel: (08) 3826 7799

 VanPac

Email : Mangon-Han@VanpacGroupAsia.com

www.VanpacGroupAsia.com

Tel: 016 47 66 18 06


Se faire aider

Le tarif des "maids" tarif varie en fonction de leur connaissance, ou pas, d’une langue étrangère, de votre lieu de résidence, du temps qu’elle passe chez vous, du service qu’elle dispense : ménage, repas, courses,  nounou, garde de la maison en votre absence, si elle dort chez vous, etc... Il est fréquent qu’une cuisinière ne veuille pas faire de ménage.

Pour exemple en ce moment sur An Phu : 50 000 vnd/h (à négocier si temps plein).

La maid est une aide précieuse surtout au début de votre installation car elle vous apprend tout le quotidien, trouve les « Mac Gyver » qui vont déboucher votre évier... Mais, encore faut-il trouver quelqu’un en qui vous avez confiance. Essayez de passer par des amis, l’afv, par exemple. Soyez ferme dans vos exigences, écrivez-les. Ne la tentez pas en laissant trainer argent et objets de valeur.

Sachez qu’elle travaille sans être déclarée, sans assurance... Prenez une assurance pour elle au moins en cas d’accident de travail, cela ne coûte rien (à inclure dans votre assurance maison par exemple) et pour elle, c’est le gage que vous la considérez.

Le Têt : ce sont SES vacances et elle demandera à minima une semaine. C’est pour elle, le moment des étrennes. Principe : au prorata de son temps de présence, un mois de salaire si un an de travail.

Pour les autres personnes qui vous aident : « same-same » comme on dit ici. Pour le Têt, on peut aussi donner des paniers garnis trouvés partout. Il est courant de glisser un billet neuf (même un seul $) dans une enveloppe du Têt.


 Coutumes

On peut s’habiller comme on veut. Ayez une tenue correcte toutefois, même s’il fait chaud, on n’est pas sur la plage.

On retire ses chaussures avant d’entrer quelque part, parfois même dans les boutiques.

Même si les Vietnamiens ne disent pas systématiquement bonjour ou au revoir, dites au moins Chào ou faites un signe de la tête (pas de mains jointes, on n’est pas au Cambodge). Les petits enfants vietnamiens apprennent à dire bonjour et merci en croisant leurs bras sur leur torse, c’est très mignon.

Le vietnamien est une langue difficile à apprendre car tout en intonation mais essayez quand même histoire de vous immerger un peu. En fait, vous apprendrez très vite quelques mots en prenant le taxi (droite, gauche) et en faisant vos courses (les chiffres sur les billets).

Mais, sachez que « ... Oi ! » que vous entendrez très fréquemment, est un signe d’appel : « Em oi ! » « Anh oi ! » « Me oi ! »

Pour une compréhension plus poussée des coutumes, s’adresser à un vietnamien (un viet kieu pour mieux comprendre la langue !).


 Sécurité

On se sent en sécurité au Vietnam, y compris la nuit.

Evidemment, il y a des quartiers sans doute moins sûrs et les voleurs sévissent ! Les règles de base sont donc de mises comme dans nos pays : ne gardez sur vous que le strict nécessaire, éventuellement mettez vos sous, téléphone et papiers dans des endroits différents ; quand vous marchez, restez loin de la route pour éviter les vols à l’arraché (et vous faire trainer sur le trottoir), mettez votre sac dans votre coffre de mobylette quand vous circulez à scooter ; téléphonez de façon discrète, ne mettez pas de bijoux (surtout l’or), etc. Enfin, ayez du bon sens !

Il y a aussi des cambriolages, comme partout ! La différence c’est qu’on entend dire que les voleurs utilisent des gaz et qu’ils peuvent avoir lieu aussi de jour, même si vous êtes dans votre maison. Du bon sens ici aussi !

En cas de vol, il faut faire une déclaration à la Police où s’est déroulé le vol, le plus vite possible. Première difficulté, trouver le bon commissariat, 2de difficulté, faire la déclaration... Elle peut se faire en anglais mais il faut qu’elle soit traduite alors, faites appel à quelqu’un qui parle vietnamien. Demandez un double de votre déclaration (le mieux étant d’avoir l’original tamponné avec le fameux tampon rouge, officiel). Faites une déclaration ensuite à votre assureur si vous en avez un.



Cabinet d'avocats

Le cabinet d’avocats d’affaires FIDAL Asiattorneys est doté d’un département Droit civil, droit de la famille et du patrimoine, pour répondre aux besoins de la communauté française en Asie du Sud-est.

Une permanence juridique a été mis en place par l'AFV en partenariat avec le cabinet Fidal Asiattorneys tous les 1ers mercredi de chaque mois pour répondre aux problèmes rencontrés par les familles les plus démunies dans le domaine du droit de la famille. Si vous êtes intéressé et que vous remplissez les conditions ci-dessus, veuillez prendre contact directement par mail avec le cabinet d'avocats (longin@asiattorneys.com) qui vous proposera un RDV les mercredis de permanence.

 

 

Comments